Nouvelle mission du blogue

Salut les vacanciers!

Ça fait longtemps que je désire redéfinir la mission du blogue qui se trouve sur le site d’Anne-Lune. Comme vous le savez peut-être, Anne-Lune est mon alter ego. Elle parle tantôt aux enfants (sur la chaîne Youtube et lors des spectacles), tantôt aux adultes (blogue et réseaux sociaux, comme Instagram et Facebook).

Anne-Lune, c’est un personnage, oui, mais en même temps, pas tant que ça! Nous sommes très proches l’une de l’autre. (Après tout, ce nom est venu de l’époque de mon secondaire, alors que mes amies me trouvaient pas mal lunatique! J’avais l’habitude d’écrire des lettres et des poèmes, dans mes cours de physique… ça vous donne une idée!)

Si la ligne est mince entre le personnage et ma propre personne, ça devient difficile pour moi de gérer ce qu’elle peut dire ou non, en fonction du public qui l’écoute. En discutant avec mon équipe, nous avons conclu qu’il était préférable que j’écrive sur le blogue sous mon vrai nom, Anne-Lise, pour que je puisse m’adresser à vous en tant que femme, maman, artiste et productrice. Ainsi, je crois que je me sentirai moins limitée et retrouverai le plaisir d’écrire que j’avais, à l’époque de mon premier blogue, Maternit-Anne, en 2006.

Eh oui, ce n’est pas d’hier, que je blogue! Quand j’ai créé Maternit-Anne, je venais d’apprendre que j’étais enceinte. J’avais envie de partager notre aventure familiale. Puis, quelques mois plus tard, j’apprenais que j’attendais des jumeaux! De quoi stimuler l’auteure en moi! À l’époque, il y avait des forums sur le Web et les premiers « blogues de mamans » poussaient comme des champignons. C’était une véritable révolution, à l’ère numérique 2.0. Les mamans n’étaient plus seules, pendant la sieste des enfants ou les boires de nuit. Elles étaient maintenant connectées les unes aux autres et pouvaient échanger entre elles! J’avais réussi à créer un certain engouement autour de mes textes et j’avais des lectrices de partout dans le monde. J’ai fermé le blogue au moment où mes enfants ont commencé à se faire reconnaître, dans les événements publics. Je voulais les protéger et leur permettre de vivre leur vie scolaire à l’abris des projecteurs. Beaucoup d’eau a coulé sous le pont, depuis! Fin de la parenthèse « historique »!

Pour en revenir au blogue d’Anne-Lune, celui-ci changera de nom: il s’appellera désormais Sous le chapeau (pour faire référence à la personne qui est « sous le chapeau » d’Anne-Lune). Vous pourrez le trouver facilement en écrivant ceci dans votre navigateur préféré: anne-lune.com/sous-le-chapeau

N’hésitez pas à m’écrire dans les commentaires, sous mes différents textes! J’adore vous lire!

À très bientôt!

Anne-Lise
Blogue Sous le chapeau

Créer le calme

La neige qui tombait tout doucement, aujourd’hui, m’a donné envie d’un dimanche calme, loin de toute pression. J’ai sorti mes pinceaux, mon cahier, ma peinture et je me suis assise à la table, avec une petite musique d’ambiance. Mes enfants, qui jouaient aux jeux vidéo, sont tous venus voir ce que je faisais. Puis, j’ai entendu trois « Moi aussi! »

Je leur ai fait une place à la table et nous avons pris plaisir à créer ensemble.

– Qu’est-ce que tu dessines, Maman?

– Je ne sais pas. J’y vais selon l’inspiration.

– Tu te laisses aller, comme grand-maman?

J’ai éclaté de rire. « Oui, exactement comme grand-maman! »

Ma mère suit des cours de peinture et s’épanouit de semaine en semaine. C’est tellement beau de la voir!

Alors, mes enfants et moi nous sommes laissés aller, comment grand-maman! C’était un très beau moment!

Voici mon œuvre!

View this post on Instagram

La neige qui tombait tout doucement, aujourd’hui, m’a donné envie d’un dimanche calme, loin de toute pression. J’ai sorti mes pinceaux, mon cahier, ma peinture et je me suis assise à la table, avec une petite musique d’ambiance. Mes enfants, qui jouaient aux jeux vidéo, sont tous venus voir ce que je faisais. Puis, j’ai entendu trois « Moi aussi! » Je leur ai fait une place à la table et nous avons pris plaisir à créer ensemble. « Qu’est-ce que tu dessines, Maman? » « Je ne sais pas. J’y vais selon l’inspiration. » « Tu te laisses aller, comme grand-maman? » J’ai éclaté de rire. « Oui, exactement comme grand-maman! » Ma mère suit des cours de peinture et s’épanouit de semaine en semaine. C’est tellement beau de la voir… Alors, mes enfants et moi nous sommes laissés aller, comment grand-maman! C’était un très beau moment! Voici ma création! #muses #mcommemuses #créerlemeilleurdesoi #inspiration #art #peinture #painting

A post shared by Anne-Lune (@anneluneofficiel) on

Il faut dire que nous avons aussi été inspirées par le magnifique livre Créer le meilleur de soi, de ma copine blogueuse Manon Lavoie. Si vous voulez créer le calme dans votre vie, c’est LE livre à lire! C’est de toute beauté et sans aucun doute la lecture la plus inspirante que j’ai faite depuis des années! Depuis que je déguste (c’est vraiment le mot!) les pages de ce bouquin, j’ai remis les crayons et les cahiers au centre de ma vie. Ça fait tant de bien à la girouette que je suis! Vous voulez en savoir plus? Allez voir le site de l’auteure: M comme muses.

Je vous souhaite d’oser prendre le temps de vous recentrer et vous détendre! Bon dimanche, les amis lunatiques!

IMG_4171

L’enfant qui lit

La vie de maman, ce n’est pas toujours rose. On a nos bons coups et… nos moins bons coups. Par exemple, certains de mes enfants rechignent sur à peu près toute la nourriture que je leur présente. D’autres ont des réactions vives, voire impolies, qui me font parfois douter de mes compétences parentales. Or, il y a une chose que je pense avoir réussie. Oui, une: celle d’avoir transmis l’amour de la lecture à mes enfants.

J’ai travaillé fort, pour ça! Ils n’avaient que quelques mois, quand je leur ai mis leurs premiers livres dans les mains. C’étaient des livres en plastique souple, qu’ils pouvaient traîner dans le bain et mâchouiller. Puis, vinrent les premiers livres cartonnés, les livres-disques, les auteurs d’ici et d’ailleurs. Je les ai inscrits à la bibliothèque dès leur jeune âge et nous la visitons encore régulièrement. Ils lisent également sur le iPad, quand on manque de lecture et que la biblio est fermée. J’ai tant de fois fait la lecture à mes petits, qui étaient blottis contre moi, sur le divan. Je me suis amusée à changer les voix des personnages et à changer le texte des livres qu’ils savaient par cœur. Maintenant qu’ils savent tous lire, nous essayons d’avoir, chaque soir, un moment de lecture et de calme, dans le lit, avant d’éteindre la lumière pour la nuit.

Hier, j’ai annoncé à mes enfants que nous allions les amener au Salon du livre de Montréal, aujourd’hui. Vous auriez dû voir leur réaction: ils étaient tellement contents! Ils l’étaient encore plus quand ils ont su que nous allions leur donner un petit budget pour qu’ils puissent se choisir des livres!

FullSizeRender-3.jpeg

Arrivés là-bas, je leur ai suggéré de faire le tour des kiosques, de prendre des photos des livres qui les intéressaient, puis de choisir leurs préférés. Or, ils bougonnaient… Ils voulaient tous aller directement au kiosque des livres qu’ils connaissaient, n’étaient pas ouverts à magasiner et parcourir les allées… Ouin. Pour l’ambiance, c’était un peu raté! Alors que je souhaitais leur faire plaisir et passer du bon temps en famille, je me retrouvais avec trois marabouts!

Heureusement, à un moment, ils sont arrivés au kiosque de la collection Big (ce sont des romans écrits avec de très gros caractères et ils les apprécient beaucoup). J’ai senti l’énergie changer. Les ondes se sont mises à vibrer: je les sentais tous les trois très excités et emballés d’avoir autant de choix! Ils ont décidé de choisir quelques livres dans ce kiosque. Ils ont même pu les faire dédicacer par les auteurs, qui étaient sur place. Ouf! Nous avions sauvé notre après-midi!

FullSizeRender-1.jpeg
Mon fils en compagnie de l’auteure Geneviève Guilbault

Par la suite, nous sommes revenus par un des premiers kiosques que nous avions visités pour faire nos derniers achats, puis nous sommes allés dîner. Nous avions apporté notre lunch et avons pu nous assoir dans l’espace Boîte à lunch (où il y a des tables, mais sans obligation d’acheter de la nourriture).

Les enfants avaient déjà le nez plongé dans leur livre, le sandwich d’une main et le roman de l’autre. Mon cœur était attendri! J’étais fière. Fière de l’héritage que nous avons réussi à passer à ces petits êtres. Quand on lit, on ne s’ennuie jamais!

Au retour, les cocos ont lu dans la voiture. À notre arrivée à la maison, ils ont lu encore. Avant le dodo aussi. De vrais passionnés! Trop mignon!

Si vous avez l’occasion, allez faire un tour au Salon du livre de Montréal, ce weekend! C’est jusqu’au lundi, 20 novembre. C’est vraiment impressionnant, tout ce qu’on y trouve et en plus, on y fait de belles rencontres! Si c’est trop gros, trop loin, trop « pas un bon moment » pour vous, prenez le temps d’aller visiter la bibliothèque de votre quartier. Il y a là aussi de belles découvertes à faire et, qui sait, peut-être de beaux moments de bonheur à partager avec vos enfants!

Sur ce, je vous laisse, j’ai de la lecture à aller dévorer! 😉

img_98531-e1510977207540.jpeg