La roue d’inspiration

J’essaie d’en faire un rituel annuel. L’an dernier, étant comme je suis (tête en l’air), j’ai oublié de la faire. Oups! Cette année, je ne voulais pas passer à côté! Après tout, c’est le premier jour du nouvel an! Je me suis assise dans ma cuisine pour fabriquer ce que j’appelle ma « roue d’inspiration ».

Il y a quelques années, j’avais plusieurs amies blogueuses qui en faisaient une petite routine, pendant les vacances des Fêtes. Elles se réunissaient pour faire ça en groupe, tout en papotant. Elles appelaient ça « la roue de vie ». Mon amie Julie Philippon en parle ici. On découpe plein de mots et d’images qui nous inspirent et on les colle sur un carton de forme circulaire.

Au centre de ma roue, je voulais écrire mon mot-phare: le mot qui donnera un sens à mes actions pendant l’année. (Julie en parle ici et ici, puis Manon Lavoie, de façon plus élaborée, par ici.) J’ai mis du temps à le trouver. J’étais bloquée… Je me suis quand même mise à la tâche.

En découpant mon carton, j’ai vu, par la fenêtre, la lune. Elle était grosse, ronde, brillante et fière, au-dessus de la maison de mon voisin. Elle semblait me regarder et me dire: « Allez! Confiance! » J’ai chuchoté: « Confiance. » Ça allait être ÇA, mon mot-phare! Il avait vibré en moi comme un diapason! J’ai peint mon carton (inspirée par la pleine lune, sans doute!) et y ai inscrit ce mot au centre, avec l’année.

Se faire confiance pour avancer. Avoir confiance en soi. (En plus, ça touche le thème de mon nouveau spectacle!) Faire confiance à la vie. Faire confiance à ceux qu’on aime. Faire confiance à notre entourage professionnel… C’est un mot plein de sens! Je suis certaine qu’il trouvera encore d’autres significations, au cours de l’année.

IMG_0693.jpegEn me voyant bricoler, deux de mes enfants ont voulu faire leur propre roue d’inspiration. Ma fille de 10-ans-bientôt-11 et mon fils de 8 ans se sont mis à chercher dans les magazines des photos et des mots qui accrochaient leur oeil.

Je ne savais pas s’ils comprenaient le principe… J’ai finalement été très étonnée du résultat! Je trouve que ça leur ressemble vraiment!

C’est une belle activité à faire avec les cocos! Ça donne « confiance » en la nouvelle année et on peut voir les valeurs qui sont importantes pour eux. Ça en est touchant.

Maintenant, il ne nous reste qu’à accrocher nos œuvres dans nos chambres respectives pour les avoir bien en vue toute l’année! (Et comme mon fils a mis le mot « propres », sur sa roue, je vais pouvoir le lui pointer, quand il ne voudra pas prendre son bain! Ha! Ha!)

Ah! J’allais oublier… Voici, nos roues! Comme vous pouvez le constater, nous avons chacun notre style! 😉

Pst! Vous montrer cela ici, c’est un peu comme vous partager un petit coin de mon jardin secret! Je le fais bien humblement, pour que vous puissiez voir ce dont il s’agit. À vos ciseaux, prêts, partez!

53655096136__2b9f8125-8a1b-45b7-afac-78a4be714ba61.jpeg
La roue de mon garçon de 8 ans
53655099948__90351E35-9634-48E4-A1E2-FE48ED4DA01D
La roue de ma fille de 10-ans-bientôt-11
IMG_0694.jpeg
Ma roue!

Le meilleur truc pour éliminer les mouches à fruits

L’été, c’est un véritable fléau! Aussitôt qu’on a le malheur de laisser des fruits mûrir sur le comptoir, les mouches à fruits se multiplient à vitesse grand V.

Saviez-vous que ces insectes arrivent souvent directement de l’épicerie? Les mouches pondent leurs oeufs sur les fruits et nous les ramenons à la maison. Une mouche peut pondre jusqu’à 35 oeufs par jour et peut vivre des semaines! Pffff!

C’est en équeutant une quantité astronomique de fraises, hier, que j’ai pensé à fabriquer à nouveau mon fameux piège à mouches à fruits! Un classique, d’année en année. En fait, c’est même mon fils de 7 ans qui m’y a fait penser. « Maman! Il faudrait que tu fabriques ton pièces à mouches à fruits! » m’a-t-il lancé, en me voyant chasser les mouches, pendant que je coupais mes petits fruits rouges.

C’est tout simple! Sur mon compte Instagram, je vous explique, en 30 secondes, comment faire!

 

Merci à ma maman de m’avoir montré ce truc! Ah, les mamans pleines d’expérience et de ressources… Elles sont si ingénieuses!

D’autres trucs

On peut utiliser des pelures de fruits qu’on dépose dans de l’eau savonneuse. Les mouches se noient alors dans l’eau. Un autre truc consiste à laisser un peu de vin rouge dans un plat. On recouvre celui-ci d’une pellicule plastique, dans lequel on perce de petits trous. Les mouchent entreront et ne pourront pas sortir.*

Si vous avez d’autres trucs, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires! Bonne chasse! 😉

Suivez-moi sur Instagram!
instagram.com/anneluneofficiel

* Ces trucs ont été trouvés dans cet article de La Presse.