« Non, je n’en ai pas envie. »

« Non, je n’en ai pas envie. » C’est plate, comme phrase, hein! Pourtant, c’est celle que j’apprends à mes enfants, ces jours-ci.

Je m’explique. Comme nous sommes deux travailleurs autonomes, il y a beaucoup de jours où nous travaillons de la maison. Les enfants passent donc leurs étés avec nous. Ils ne vont pas au camp de jour. Certains de leurs amis ont aussi cette chance. Je considère que c’est vraiment une « chance », en 2016, de pouvoir passer son été à la maison, même si les camps de jours offrent des activités super chouettes! Alors, dès la moitié de l’avant-midi, les amis appellent ou viennent frapper à la porte. C’est la valse du « veux-tu venir jouer avec moi? » Même si des fois, ça ne laisse pas beaucoup de pause à la réceptionniste (moi!), c’est très bien ainsi. Je trouve ça sain!

Or, il arrive que mes enfants n’aient pas envie d’aller jouer avec des copains. Au début, je les voyais, mal à l’aise, avec leur ami au bout du fil, à essayer de trouver une raison pour ne pas sortir jouer avec eux. Puis, je leur ai expliqué qu’ils avaient le droit, de ne pas avoir envie de faire du « sôôôôcial », de préférer être seuls, tranquilles à la maison.

Je pensais que le message avait bien été intégré par mes enfants. Or, un jour, ma fille a dit un oui « de force » à une amie. Elle disait qu’elle avait dit oui, parce que sinon, son amie se mettait à pleurer. Ouf! Je les trouve bien jeunes, mes cocos, pour avoir à « gérer » ainsi les réactions des autres!

J’ai expliqué à ma fille qu’elle n’avait pas à dire oui « pour faire plaisir ». Que si ça ne lui disait pas de sortir jouer avec quelqu’un, elle n’avait qu’à dire: « Non, je n’en ai pas envie. » Je lui ai suggéré d’expliquer pourquoi, elle n’en avait pas envie. « Nous avons fait beaucoup de sorties, ces derniers jours, et je me sens fatiguée. J’ai envie de relaxer seule à la maison. » Elle pouvait aussi trouver un compromis: « Pour le moment, j’ai envie de jouer seule chez moi, mais si tu veux, cet après-midi, nous pourrions jouer ensemble. »

Quand on part de notre sentiment profond, notre ami ne peut pas nous reprocher de ne pas jouer avec lui! De plus, en étant honnête, on n’embarque pas dans des mensonges, qui eux, finissent rarement de façon très glorieuse. On est aligné avec nos émotions, avec notre petite voix intérieure. On est transparent. On sait poser nos limites. Les autres savent à quoi s’attendre, quand ils sont avec nous. Quand on est là, avec eux, ils sauront que c’est parce qu’on a vraiment envie d’être là.

En réfléchissant à tout cela, j’ai réalisé qu’en tant qu’adulte, nous avons parfois de la difficulté à dire: « Non, je n’en ai pas envie. » Peut-être que la leçon que je tente d’apprendre à ma fille et mes garçons peut me servir à moi-même! Il faudrait apprendre à dire non, quand le coeur n’y est pas. Apprendre à exprimer nos émotions en toute simplicité, en parlant au « je », sans blesser l’autre. Apprendre à trouver des compromis. Apprendre aussi que la réaction de l’autre ne nous appartient pas. On fait un bout de chemin en étant honnête, mais l’autre doit aussi apprendre à respecter notre « non ». Après tout, dans la vie, on ne reçoit pas que des « oui »!

Qui sait? En apprenant à nos enfants à être honnêtes envers eux-mêmes, à respecter leurs sentiments et à mieux exprimer leurs émotions, peut-être auront-ils de meilleures aptitudes à communiquer. Finalement, je suis certaine que ce sont des outils précieux qui leur seront utiles tout au long de leur vie de couple, sociale et professionnelle. Pourquoi ne pas en profiter pour grandir avec eux en leur montrant l’exemple?

Et vous, êtes-vous capable de dire non à une invitation? Et vos enfants?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s